Competitions?

Mise en place d'une fédération... Vous avez la parole !!

Re: Competitions?

Messagepar Melvin_Nantes » 22 Juillet 2011, 15:47

Nous ne sommes pas "Pour" la compétition, mais l'avenir reste inconnu. Nous ne savons pas dans quel cadre le parkour va évoluer en France, nous sommes réunis ici pour éviter toutes ces choses mais l'éventualité que les compétitions apparaissent ne sont pas nulles. Mieux vaut être armé pour défendre nos idéaux plutôt que de ne rien avoir à dire, ou à proposer.

A l'heure d'aujourd'hui FPK; n'organisera pas de compétition.

Pour la charte déontologique, ça veut dire, tu ne dois pas porter préjudice à FPK ou aux traceurs par une action négative. Bien que cela reste utopique. Le fait est que toutes les actions engendrées par un traceur pourraient avoir une répercussion sur la fédération, il serait apprécié que vous soyez respectueux des simples règles comme le respect, la courtoisie... Après libre à vous de délirer avec vos compagnons d'infortune du moment.
Les valeurs et la charte se mettront en forme inconsciemment avec le temps quand nous serons une unité. A l'heure d'aujourd'hui tu suis une certaine éthique, et tes camarades aussi, celle-ci sont ceux de ton groupe, cela ne sera pas différent pour FPK, bien qu'il faudrait un moment avant que celle-ci ne soit implicite. Mais pour favoriser la même culture, il est bon d'afficher cette culture au grand jour pour mettre une bonne compréhension des valeurs partagés au sein de notre grand communauté.
IT
Avatar de l’utilisateur
Melvin_Nantes
Membre FPK
 
Message(s) : 856
Inscription : 21 Août 2009, 20:28

Re: Competitions?

Messagepar Thomas PinkParkour » 27 Juillet 2011, 18:51

FPK va organiser des compétitions... le jour où:

- la communauté du Parkour en France voudra en grande majorité des compétitions (on va devenir une fédération donc on doit répondre aux besoins de la communauté)

ou

- l'Etat nous demandera de mettre en place un modèle compétitif pour être reconnu et avoir son soutien pour développer et sécuriser le Parkour en France

ET

- nous aurons trouvé un modèle compétitif qui se rapproche le plus possible des valeurs que l'on défend et qui surtout ne mette pas les pratiquants en danger comme c'est le cas actuellement (les Red Bull AOM ou similaire c'est hors de question).
Vice-Président "FPK"
Couteau Suisse Multifonction dans le domaine du Sport
Thomas PinkParkour
Membre FPK
 
Message(s) : 885
Inscription : 25 Février 2009, 13:44

Re: Competitions?

Messagepar John » 21 Août 2011, 23:51

Une fédération n'est pas obligée de mettre en place des compétitions (exemple fédération d’aïkido), mais est obligée de mettre en place un système de formation d’entraîneurs (afin de perdurer la fédé...) qui délivre un diplôme selon un système de notation (afin d'avoir la même qualité d'enseignement partout).

Un système de notation pourrait dérivé sur des compétitions...

Comment noté un futur entraîneur de Parkour? Pédagogiquement et physiquement.
Le premier, une grosse base peut être reprise d'autres fédé, mais sans oublié de rajouter la partie d'accompagnement dans le dépassement des peurs d'un pratiquant.
Le second, n'a pas besoin d'être mesuré au nombre de pas, mais à la justesse de sa propre estimation (fatigué ou en plein forme) et de celle de la situation (on se déplace pas pareil par beau temps / par temps de pluie, de jour/de nuit...).

Donc ma proposition est la suivante: on met le mec en face d'un obstacle, et on lui demande s'il peut le surmonté. Si "oui", et qu'il le valide, très bien. Si "non", l'examinateur pourra alors vérifier ses capacités sur son profil et confirmer qu'il n'a pas la force physique pour surmonter cet obstacle. Le futur entraîneur devra être confronté aux deux situations face différent obstacles et dans différents lieux.
No energy drink, no coffee, no gambling, no alcohol, no smoking, no drugs except parkour!
http://parkourexchange.org http://parkourone.net http://parkour-stuttgart.de
Avatar de l’utilisateur
John
 
Message(s) : 68
Inscription : 22 Octobre 2010, 15:12

Re: Competitions?

Messagepar Melvin_Nantes » 22 Août 2011, 00:09

Trop compliqué, cela implique de connaitre parfaitement l'athlète, et donc de le suivre depuis des mois voir des années.
Cela implique aussi une connaissance psychologique spécifique aux parkour et à l'entrainement, bien qu'il y ait aucune recherche établit dans le domaine de la psychologie sur les traceurs. Mettre en place, des critères d'évaluation sur des supposition serait ne pas garantir l'intégrité physique et morale du sportif en question.

Comment noté un futur entraineur, simple comme bonjour, une partie théorique, une partie pratique. Pour la théorie pas besoin de faire un dessin. Pour la pratique, c'est juste une mise en application de la théorie.

L'accompagnement des peurs, tu comptes faire des entraineurs des psychologues ou des psychiatres? Non seulement, la connaissance scientifique sur le sujet est énorme, il faudrait des années pour former un entraineur, et ça ne servirait pas à grand chose au final.
Ton système de formation ne tient pas debout, tout tourne autour du psychologique, tu ne tiens pas en compte de la physiologie ni de la biomécanique, qui sont bien plus essentiel en parkour quand tu donne un cours.

Et on laissera les gens qualifiés dans le domaine du sport, en temps et en heure, quand une formation s'ouvrira pour discuter des contenus d'une formation.
IT
Avatar de l’utilisateur
Melvin_Nantes
Membre FPK
 
Message(s) : 856
Inscription : 21 Août 2009, 20:28

Re: Competitions?

Messagepar John » 22 Août 2011, 02:00

Melvin_Nantes a écrit:Trop compliqué […]
Comment noté un futur entraineur, simple comme bonjour […]

:D Énorme! Le mec pas du tout réceptif qui reste dans son stéréotype! Mais c'est normal, c'est la première phase de la résistance au changement -> voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Elisabeth_K%C3%BCbler-Ross

Alors tu as lu les 5 phases? Et bien voilà, maintenant tu as aussi un peu plus de connaissances psychologiques et psychiatriques. Chaque traceur a vécu à ses débuts un fort changement psychologique. Un entraîneur qui n'aurait donc pas de notion pour gérer cela serait incompétent. Certain traceur peuvent ou ont déjà écrit quelque chose dessus, les explication et détails on les laissera aux spécialistes, pour eux ça ne sera pas compliqué de nous faire un module adapté au parkour.
No energy drink, no coffee, no gambling, no alcohol, no smoking, no drugs except parkour!
http://parkourexchange.org http://parkourone.net http://parkour-stuttgart.de
Avatar de l’utilisateur
John
 
Message(s) : 68
Inscription : 22 Octobre 2010, 15:12

Re: Competitions?

Messagepar Melvin_Nantes » 22 Août 2011, 11:51

LOL.

Ma question est simple, tu les traite comment les peurs quand tu donne un cours à des personnes? Tu leur établit un examen clinique?
Non, je ne pense pas.

Tu ne peux pas axé une formation sur quelque chose d'imprévisible, bien entendu tu vas mettre de la psychologie, mais cela ne doit pas être le centre de la formation, en aucun cas. Dans un cours, les peurs tu ne peux pas les anticiper. Et c'est pas le formateur qui doit les surmonter c'est l'élève, le coach doit être la pour le soutenir.

Désolé, mais quand je prépare un cours, ma préparation physique n'est pas sorti de nul par, elle mise en place sur une planification composé en plusieurs cycle macro, meso, micro...
Quand un élève me pose une question sur un mouvement, je peux lui donner une réponse simple et précise sur la technique non seulement parce que je la maitrise mais aussi parce que je la comprend tu point de vue biomécanique et anatomiquement.
Quand je mets en place une série d'atelier ou d'exercice, je me sers essentiellement de la psychologie de l'apprentissage. Et là nous avons déjà 95% du travail d'un entraineur, alors si tu néglige toute ces connaissances pour à peine 5% de ton cours, qui sont pas prévisible donc que tu ne peux pas préparer à l'avance comme tout bon cours que tu fais. Il fait comment le petit nouveau, que tu viens de former si il n'a de base que la psychologie de la peur?
Qui pour ma part, tu ne devrais pas les résoudre, les problèmes de peur doit être résolu que par le traceur lui même, sinon les études psychologiques ont démontré qu'un élève ne pourrait plus rien fait sans son coach si cela en devenait une habitude. Ce que nous voulons c'est faire des traceurs autonomes, parce que plus on devient expert (plus on se rapproche du niveau expert) plus on devient autonome, si dès le départ tu en fais des assisté, tu fais comment pour en faire des gens autonomes?
Si tu as des élèves qui sont peureux, et en psychologie du sport on ne parle pas de peur, mais d’anxiété, dans ce cas là, il existe de simple méthode, mettre l'élève en sentiment de confiance en soi pour abaisser l’anxiété. Je ne vais pas rentrer dans les méthodes qui sont simples à part peut-être l'imagerie mentale. Et qui dans une formation font prendre que quelques heures à expliquer.

Donc non, je ne suis pas stéréotypé sur la question, c'était mon sujet d'examen cette année, donc je connais bien le sujet, et ce n'est pas l'essentiel du rôle d'un coach, surtout que la personnalité de l'entraineur a une influence sur les rapports entraineur-athlète.

Alors venir, nous faire un cours de psychologie, sur un débat, qui n'a pas lieu pour ma part, parce que ce n'est pas le sujet que cette question sera débattu en interne quand FPK devra mettre une formation en place.
Chaque psychologie est spécifique, celle du sport comporte sa part également.
IT
Avatar de l’utilisateur
Melvin_Nantes
Membre FPK
 
Message(s) : 856
Inscription : 21 Août 2009, 20:28

Re: Competitions?

Messagepar John » 22 Août 2011, 20:32

Donc, si je reprends depuis ma première intervention ci-dessus:
"rajouter la partie d'accompagnement dans le dépassement des peurs d'un pratiquant" et voilà, j'ai pas écrit plus que ça! Arrête de rajouter des couches d'interprétation que j'ai jamais dite, du genre "mais cela ne doit pas être le centre de la formation" ou encore "c'est pas le formateur qui doit les surmonter c'est l'élève". Sérieux, relis objectivement ce que j'ai écrit mot pour mot et tu verra que je suis bien d'accord avec ton dernier message! Les membres qui me connaissent personnellement pourront te confirmer que j'suis là de manière constructive pour FPK... Donc arrête de partir en sucette sur le premier mot qui t'alarme, et regarde au niveau du cadre, qui est ici la compétition!

Donc je répète, pas besoin de compétition pour être reconnu, il faut un système de notation.
John a écrit:[…] n'a pas besoin d'être mesuré au nombre de pas, mais à la justesse de sa propre estimation (fatigué ou en plein forme) et de celle de la situation (on se déplace pas pareil par beau temps / par temps de pluie, de jour/de nuit...).

Donc ma proposition est la suivante: on met le mec en face d'un obstacle, et on lui demande s'il peut le surmonté. Si "oui", et qu'il le valide, très bien. Si "non", l'examinateur pourra alors vérifier ses capacités sur son profil et confirmer qu'il n'a pas la force physique pour surmonter cet obstacle. Le futur entraîneur devra être confronté aux deux situations face différent obstacles et dans différents lieux.
No energy drink, no coffee, no gambling, no alcohol, no smoking, no drugs except parkour!
http://parkourexchange.org http://parkourone.net http://parkour-stuttgart.de
Avatar de l’utilisateur
John
 
Message(s) : 68
Inscription : 22 Octobre 2010, 15:12

Re: Competitions?

Messagepar flo » 10 Novembre 2011, 03:55

Salut à tous, j'ai posté un message sur ce sujet, mais je crois pas dans la bonne section du forum.
Je me permets de le recoller ici (c'est pas du spam hein, les modérateurs et admins pourront le déplacer au bon endroit si ils le souhaitent).

flo a écrit:Salut à tous.
Pas évident la démocratie participative...

Le Parkour est par ses fondements une discipline non compétitive.
Néanmoins, le sens que l'on entend derrière les mots est changeant selon la personne, donc il convient de préciser tout ça.

Le "défis" : une certaine idée de la compétition (même durant les entraînements...)
Pour revenir à notre sujet, la "compétition" en tant que partage peut être une bonne chose ; pour certains elle est même motivante. D'ailleurs, il n'est pas rare durant les entraînements de voir des petits "défis" (ou "challenges" lancés. Une fois les bases sur Parkour acquises, ces défis donnent un certain intérêt à l'entraînement et permettent de le mettre en pratique en proposant certaines contraintes. Au pratiquant de jouer avec ces contraintes et sa liberté de mouvement.
Par "contraintes" j'entends par exemple : se déplacer avec une seule jambe, un seul bras, sans toucher le sol... mais également contrainte temporelle : j'ai 5 secondes pour lancer mon saut de bras, je dois faire tel parcours en tant de temps (sinon une bombe explose, ou je rate mon bus... liberté d'imagination).

L'événement : rencontre plutôt que compétition
Concernant le fond des événements, le terme "rencontre" me semble plus proche de l'esprit Parkour que des termes tels que "compétition", "confrontation". En effet, l'esprit du Parkour est dans la rencontre et le partage, non dans la confrontation et le conflit. Même si ces rencontres sont parfois prétexte à quelques temps "compétitifs" (utiles car certaines personnes s'épanouissent pleinement dans la compétition, ou ont besoin de se mesurer aux autres pour apprendre à se connaître), le fond de ces événements est bien la rencontre d'autres pratiquants et le partage, ce qu'on ne trouve pas lors d'événements exclusivement compétitifs dans lesquels le seul but est d'"être le meilleur". La vidéo de John semble d'ailleurs montrer un moment sympathique.
Quoi qu'il en soit, il en faut pour tous les goûts, et on peut tout à fait inclure quelques "défis" chronométrés ou non lors d'une rencontre sans pour autant trahir l'esprit ou les valeurs du Parkour (dans la recherche de l'efficience, le chronomètre peut être tout à fait pertinent).

Cas semblable de discipline non compétitive : l'Aïkido
Pour la petite histoire, nous ne sommes bien entendu pas la seule discipline authentiquement et fondamentalement non compétitive. Par exemple, l'Aïkido compte la non compétition dans ses valeurs fondatrices. C'est néanmoins une discipline dans laquelle on compte énormément de "rencontres", "stages"... prétextes au partage. Et cela n'exclue pas non plus le fait que certains organisent quand même des compétitions, ils n'ont simplement pas saisi l'esprit (ça leur passe généralement assez vite après quelques années de pratique, sauf cas exceptionnels) ou aiment tout simplement cela. Chacun est libre, mais effectivement on se doit tout de même de définir certaines choses. Libre au pratiquant de suivre ou non les principes sous-jacents, tant qu'il les accepte et le comprend (on peut accepter et comprendre le bien fondé d'un principe sans pour autant le suivre).

Rencontre ou spectacle ?
Après il ne faut pas confondre les rencontres (locales, nationales ou internationales) et les événements de type "show" et "démo" qui sont là pour la com. Ici, la performance, le spectacle et le divertissement servent à faire découvrir au plus grand nombre une discipline (c'est une opération publicitaire). C'est également un point important sur lequel il faut se pencher, car ça n'est pas tout à fait le même sujet que les rencontres donc le but est le partage et la rencontre. Ici l'objectif principal est le spectacle, et même si certains ne se retrouvent pas dans ce genre d'événements, ils sont indispensables pour faire le buzz et faire parler du Parkour. Par ailleurs, on peut tout à fait organiser ce genre d'événements dans le respect stricte des valeurs fondatrices du Parkour.
Pour comparaison, les films de Bruce Lee ou Jackie Chan ne sont pas là pour apprendre quoi que ce soit au pratiquant mais pour proposer du spectacle/rêve/divertissement et peut-être donner envie à certains d'aller plus loin dans la découverte des arts martiaux chinois.
Idem pour B13 ou autres, et idem pour les événements de com. Donc deux sujets, certes très proches mais tout de même bien distincts.

De l'intérêt de définir le but/objectif d'un événement, ainsi que la cible visée
Au final, il s'agit de bien définir le but de l'événement que l'on organise, ainsi que le public (la cible) que l'on souhaite atteindre :
    - rencontrer d'autres pratiquants, partager sur le Parkour, apprendre (stages)... => cible : majoritairement à destination de pratiquants ou personnes connaissant déjà le Parkour
    - proposer un divertissement, un spectacle ou un show (performance) afin de faire découvrir le Parkour au plus grand nombre, souvent via une couverture médiatique forte => cible : plutôt à destination du grand public ne connaissant pas le Parkour

Je crois que les événements auxquels on commence à être habitué (Red Bull et autres) jouent sur l’ambiguïté entre compète/show/pub sponso alors qu'au fond ils ne sont que des pompes à fric complètement désintéressés du respect du Parkour et de ses valeurs. Ici le Parkour n'est qu'un moyen "bancable" et "fun". Mais par leur ambiguïté, ces événements n'apportent au final pas grand chose au Parkour (encore une fois, leur but est d'être rentables pour les sponsors organisateurs).

À nous de prendre garde à éviter toute ambiguïté, et à bien définir dès le départ nos buts, dans le respect intrinsèque de notre discipline et de ses pratiquants, afin d'organiser des événements les plus utiles possibles en fonction de nos objectifs et de la cible à laquelle ils s'adressent.

Ce message n'a pas forcément fait avancer le débat, c'était juste l'occasion pour moi de donner quelques bribes de vision. Désolé pour le temps nécessaire à la lecture :)
Florian - Parkour International / Central Parkour
flo
 
Message(s) : 19
Inscription : 30 Avril 2011, 02:47
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Competitions?

Messagepar Sid_DPC » 10 Novembre 2011, 11:32

Merci pour ton message Flo.

Nous avons déjà réfléchis à tout ça, et nous avons sensiblement la même vision des choses.

Pour ce qui est de l'aikido, c'est bien que tu en parles, car c'est le modèle que nous citons tout le temps ! Je connais bien la fédé, j'ai fait de l'aikido pendant pas loin de 10 ans, mon père est prof d'aikido et bien impliqué dans la fédé.


Nous faisons bien la distinction entre les valeurs compétitives et les valeurs d'une rencontre inter-pratiquant, à la manière des stages d'aikido. D'après moi la compétition n'a pas sa place dans le parkour. mais c'est un débat qui est loin d'être terminé, même si pour l'instant nous semblons avoir trouvé une solution convenable.
Sid_DPC
Membre FPK
 
Message(s) : 954
Inscription : 09 Février 2009, 23:01

Re: Competitions?

Messagepar flo » 10 Novembre 2011, 21:07

Impec, on reparle de tout ça très bientôt alors !
Florian - Parkour International / Central Parkour
flo
 
Message(s) : 19
Inscription : 30 Avril 2011, 02:47
Localisation : Clermont-Ferrand

Suivant

Retour vers Une fédération française de parkour ?

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron