Page 2 sur 2

Re: Competitions?

MessagePublié: 01 Décembre 2011, 23:41
par mamar (AMP)
A force d'entendre , de lire et de parler de tous ces sujet, je sens bien que le "noyaux dur" de FPK vie les mêmes choses. Je suis confiant sur ce qu'on veut faire et c'est la ou tout ce joue car il faut être ferme la dessus sans se couper de l'avis du reste des traceurs. Je dis ça car c'est cette vision commune des choses qui à fait naître PKIA il me semble, et si on ne préserve pas cette base . . . .

Re: Competitions?

MessagePublié: 04 Février 2012, 21:05
par Mel
flo a écrit:Je crois que les événements auxquels on commence à être habitué (Red Bull et autres) jouent sur l’ambiguïté entre compète/show/pub sponso alors qu'au fond ils ne sont que des pompes à fric complètement désintéressés du respect du Parkour et de ses valeurs. Ici le Parkour n'est qu'un moyen "bancable" et "fun". Mais par leur ambiguïté, ces événements n'apportent au final pas grand chose au Parkour (encore une fois, leur but est d'être rentables pour les sponsors organisateurs).


Je me permets une petite contribution à ce sujet car même si je suis encore complètement novice dans le monde du parcours, comme beaucoup d'entres vous j'ai eu l'occasion d'observer le développement de l' "image publique" Red Bull ces dernières années avec les événements organisés pour d'autres disciplines (je pense en particulier au Red Bull Creation Challenge avec les hackers) ou en participant au développement de cette image (la marque nous a sollicités, quelques copains blogueurs et moi-même, pour développer des épreuves dans le cadre d'une chasse au trésor en ligne pour leur campagne Red Bull Stash en France).

Il m'a toujours semblé que, même si l'intérêt de la compagnie était évident en termes d'images et par là de ventes, il y avait quand même une certaine équité de leur part dans la manière dont les choses étaient organisées : ainsi, les hackers et hackerspaces participants au challenge avaient accès à pas mal de matériel et une série de challenge vraiment funs, les joueurs dans le cadre des épreuves que nous avions mises en place n'étaient pas "pris pour des imbéciles", et tout le monde en ressortait avec une image publique positive (les amateurs d'énigmes corsées perdant un peu de leur image de geeks pâlichons, les hackers un peu de leur image de dangereux criminels informatiques).

Est-ce qu'il y avait un déséquilibre de ce côté là dans le cadre de Red Bull Art of Motion (que je n'ai pas suivi du tout) - à savoir que l'événement renvoyait une image vraiment complètement fausse du parkour en tant que discipline ?

Re: Competitions?

MessagePublié: 05 Février 2012, 01:17
par Aurelien AGP
Pour t'éclairer un peu:

Les rares mouvements techniques de parkour aux red bull AOM ne sont pas considérés ni par le public, ni par les juges (détente prec énorme sur barre de Kie Willis à Londres par exemple), si bien que globalement il faut se retourner la tête et faire des vrilles pour accéder au podium. L'image qui en ressort : des gros tricks et des mouvements gymniques sur barre.

http://www.youtube.com/watch?v=9-WUzI4Q6lc

Voilà une vidéo redbull, l'image rendue n'a rien à voir avec la réalité des entrainements de la majorité des traceurs. Ils communiquent autour du freerun, mais pas autour du parkour, or ce qu'ils font est assimilé au parkour. C'est ce qui est dommage(able).
Au Brésil, les traceurs qui avaient aidé à l'organisation se sont fait doubler par Redbull qui contrairement à ce qui était prévu les a empeché de communiquer sur les différences entre l'entrainement et le show (je retrouve pas la vidéo qui montre la "manif" des bresiliens, si quelqu'un l'a...).

Après que Redbull injecte beaucoup d'argent dans plein de sports, tant mieux, mais mis a part pour les quelques sponsorisés au milieu, qu'y gagne le pratiquant moyen ? Il n'y a pas plus de reconnaissance politique derrière, et ça ancre chez les médias une image limitée de ces disciplines.

Re: Competitions?

MessagePublié: 05 Février 2012, 17:03
par Mel
OK, je comprends mieux ce que tu voulais dire maintenant :) Merci pour cette explication, Aurélien !