Savoir faire la différence

Mise en place d'une fédération... Vous avez la parole !!

Savoir faire la différence

Messagepar John » 21 Août 2011, 23:20

Danger ≠ Risque
J'ai été surpris de lire dans le .pdf "Resume FPK" la phrase "il doit, dans toutes ses activités, ne pas se mettre en danger", alors que l'équivalent pour les associations est "elle doit, dans toutes ses activités, assurer l’intégrité physique de ses pratiquants" C'est vous même qui m'avez appris à faire la différence entre les mots danger et risque.
Danger*=Situation où une personne (ou un pays) est menacé(e) dans sa sécurité ou, le plus souvent, dans son existence.
Risque*=Danger éventuel, plus ou moins prévisible, inhérent à une situation ou à une activité.

La voiture c'est dangereux, c'est pourquoi on souscrit une assurance tous risques dans le cas où on aurait un accident.


NB: j'en profite pour rappeler deux autres différences qui sont importante dans notre scène:
Efficace ≠ Efficient
Efficace*= Qui produit, dans de bonnes conditions et sans autre aide, l'effet attendu.
Efficient*= Qui possède en soi la force nécessaire pour produire un effet réel.
(Effectif*= Qui produit un effet réel.)

Sport ≠ Éducation physique
Sport*= Activité physique, le plus souvent de plein air et nécessitant généralement un entraînement, qui s'exerce sous forme de jeu ou de compétition, suivant des règles déterminées.
Éducation physique= "Cette directive […] invite à développer une éducation physique qui ne soit pas axée uniquement sur la compétition sportive afin de ne pas décourager les élèves les plus faibles de la pratique d'activités physiques sanitaires." (lire plus sur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89duca ... t_sportive)

*Définitions extraites de http://www.cnrtl.fr/
No energy drink, no coffee, no gambling, no alcohol, no smoking, no drugs except parkour!
http://parkourexchange.org http://parkourone.net http://parkour-stuttgart.de
Avatar de l’utilisateur
John
 
Message(s) : 68
Inscription : 22 Octobre 2010, 15:12

Re: Savoir faire la différence

Messagepar Melvin_Nantes » 21 Août 2011, 23:53

Remarque intéressante. ;)

Le parkour est une activité de prise de risque, donc forcément le pratiquant aura dans tous les cas une prise de risque et nous ne pouvons pas lui interdire surtout si c'est clairement un des aspects de la discipline.
L'association est garant de tout accident qu'il soit sans danger ou pas, et peut-être tenu responsable de toute blessure, donc il en convient que les prérequis soit différent avec un traceur indépendant.
Nous ne pouvons obliger un simple pratiquant à bouger sans prise de risque, nous ne sommes pas la pour brider les pratiquants.

C'est bien de vouloir rappeler des définitions, encore que si elles sont bonnes c'est mieux.
L’efficacité fait référence à un résultat.
L'efficience fait référence à la consommation d'énergie pour arriver à ce résultat. Pour mettre tout cela dans un contexte de parkour, un traceur peut-être efficace en utilisant son maximum, on dit qu'il est efficace, et pour l'efficience, un autre traceur peut faire le même geste en utilisant 3 fois de ressources énergétiques, il est alors plus efficient que le premier.

En sport, on parle d'efficience, mais on pourrait aussi parler de rendement, bien que la notion d'efficacité n'est pas prise en compte dans le rendement.

Il est difficile de faire la différence entre sport et éducation physique pour le parkour avec son évolution actuelle. Le parkour n'est ni un sport ni de l'éducation physique si on reprend les termes définis par les socialistes du sport. Le parkour n'est pas compétitif et n'est régit par aucune règle, seulement des principes transmis par la paroles. Bien que le parkour dispose d'une culture citoyenne, elle n'est pas qu'un simple outils de valeurs, et non-obligatoire pour le pratiquant.
A l'heure actuelle, la classification de l'activité "parkour" ne peut-être mis dans aucune des deux catégories que tu as évoqué, pour le moment on pourrait simplement parler d'activité physique, ou de méthode d'entrainement pour certains. ;)

En espérant avoir pu répondre correctement à tes remarques. ;)
IT
Avatar de l’utilisateur
Melvin_Nantes
Membre FPK
 
Message(s) : 856
Inscription : 21 Août 2009, 20:28

Re: Savoir faire la différence

Messagepar John » 22 Août 2011, 01:41

Melvin_Nantes a écrit:C'est bien de vouloir rappeler des définitions, encore que si elles sont bonnes c'est mieux.

J'ai cité mes sources, je vois pas les tiennes... car je crois que tu confonds efficient avec économe. Efficience c'est faire le bon choix, et il appartient à chacun selon ses capacités.
Regarde la def de rendement, tu verras que c'est la version mesurable d'efficacité.

Melvin_Nantes a écrit:Le parkour n'est ni un sport ni de l'éducation physique si on reprend les termes définis par les socialistes du sport.

Le Parkour c'est David Belle qui l'a défini ET qui a fait évoluer sa définition. Ce que les gens ont en dans la majorité compris, et ce que les observateur en pensent, on s'en tape! Ce qui comptent, c'est ceux comme vous et moi, ceux qui s’entraînent et on saisi les vrai valeurs du Parkour... celui que David Belle nous a expliqué.

"méthode d'entrainement" la fédé belge d'herbertisme parle toujours d'éducation physique à propos de la méthode Naturelle. La fédé existe depuis 1945. Je conçois que la langue est depuis évoluée, mais regarde la def "d'activité physique"... ouais, faire les course, le nettoyage c'est assez proche de notre discipline... ou pas!

Melvin_Nantes a écrit:En espérant avoir pu répondre correctement à tes remarques. ;)

Correctement? Chacun à son avis, chacun trace sa voie... le voyage est la destination.
No energy drink, no coffee, no gambling, no alcohol, no smoking, no drugs except parkour!
http://parkourexchange.org http://parkourone.net http://parkour-stuttgart.de
Avatar de l’utilisateur
John
 
Message(s) : 68
Inscription : 22 Octobre 2010, 15:12

Re: Savoir faire la différence

Messagepar Lucasdpc » 22 Août 2011, 10:58

Ou sinon on parle anglais pour atténuer les problemes de vocabulaire ?

France ≠ Alsace ! :D
Lé DéPéCé Cé Pa Dé PéDé
Avatar de l’utilisateur
Lucasdpc
Membre FPK
 
Message(s) : 88
Inscription : 20 Mai 2011, 13:41
Localisation : Jon jon jon jon jon jon jon jon jon jon

Re: Savoir faire la différence

Messagepar Melvin_Nantes » 23 Août 2011, 00:41

J'ai cité mes sources, je vois pas les tiennes... car je crois que tu confonds efficient avec économe. Efficience c'est faire le bon choix, et il appartient à chacun selon ses capacités.
Regarde la def de rendement, tu verras que c'est la version mesurable d'efficacité.


Je te l'accorde, je vais prendre le temps de le faire. ;)

La définition d'efficience est celle émis par les physiciens, qui est "l’efficience d’un processus ou d’un dispositif est le rapport entre l’énergie utile et l’énergie investie/dépensée."
Définition retrouvable aussi sur le lien que tu as transmis http://www.cnrtl.fr/
La définition d'efficience en APS est celle par les physiciens. Elle est venu avec la conception des psychologue cognitivistes, qui pensait que l'homme était similaire à un ordinateur, donc à une machine. La connotation et la métaphore étant resté dans les esprits, la définition d'efficience du point de vue énergétique est resté dans le milieu sportive. Voir conception cognitiviste de l'apprentissage, ou la notion d'incertitude. Famose a pas mal travailler dessus si cela t'intéresse (http://web.univ-pau.fr/~jfamose/apprentissage.html)

"méthode d'entrainement" la fédé belge d'herbertisme parle toujours d'éducation physique à propos de la méthode Naturelle. La fédé existe depuis 1945. Je conçois que la langue est depuis évoluée, mais regarde la def "d'activité physique"... ouais, faire les course, le nettoyage c'est assez proche de notre discipline... ou pas!


Activité physique est un terme générique, ensuite le parkour va aller dans une sous-catégorie. (J'y reviens après). Pour Hébert, il faut remettre le contexte socio-politique en place, nous sommes en pleine guerre sociale, où l'éducation des enfants a été verrouiller par l'Etat. L'église séparé de cette éducation a mis en place des patronages, centre de loisirs socio-culturel pour permettre d'avoir une main mise la jeunesse. Puis vient les républicains, les socialistes, les scouts... Hébert n'échappe pas à la règle, il ne met pas en place une activité pour les enfants, il met en place une méthode d'entrainement essentiellement ciblé pour les enfants, à créer un citoyen. La couverture du tome 1 est assez claire, avec la célèbre phrase "Être fort pour être utile". A cette époque, le loisir n'existe pas, il faut savoir que nous sommes en pleine révolution sociale et c'est juste l'apparition des congés payés. C'est pour cela que l'on parle d'éducation physique, parce c'est la finalité première.
Tu évoque la méthode naturelle, qui sont resté des méthodes, mais actuellement, c'est une méthode quasiment morte, mais passons. Il existe d'autres méthode d'entrainement créaient à la même époque qui ont mieux survécu, et qui sont des méthodes que tu connais mais surement pas en tant que méthode. La gymnastique était une méthode d'entrainement développé par un allemand appelé Jahn. Le Judo était une méthode pédagogique développe par Jigaro Kano pour former les citoyens japonais, basé sur les conceptions religieuses, avec séparation du shin, du do, ... D'ailleurs Kano fut ministre de l'éducation japonaises après avoir créé le judo.
L'escalade est une méthode d'entrainement à la base, utilisé par les alpinistes, elle est devenu dans la deuxième moitié du 20ième siècle une discipline à part entière.

Norbert Élias explique l'arrivé du sport et de ces discipline dans son œuvre appelé "processus de civilisation" qui explique en résumé que l’apparition de ces disciplines c'est fait car les individus à l'époque actuelle avait un niveau minima d'euphémisation des mœurs, ou aussi pacification des mœurs, et qu'il fallait en gros que l'homme soit contrainte d'une part par la société, lois, règles... mais aussi qu'il s'auto-contrainte lui même.

Pour ce qui est de la classification, de l'activité "parkour", la plupart des grands classifications des APS, mettent le parkour dans les jeux, car le parkour ne dispose pas de règles écrites, et que ça mise en route et motivé par le plaisir ou le divertissement. (Voir Bernard Jeu, Pierre Parlebas, ou encore J. Metzler)
J'anticipe ta réponse, si tu es un inconditionnel, tu me dira, c'est une méthode pas un jeu, on se prépare à devenir meilleur. Je répondrai, oui, c'est une conception idéalisme ou utopique du parkour, si cela peut te motiver.
Mais la psychologie a démontré en grand partie le contraire. Il existe deux grand types de motivation, la première extrinséque, qui fait référence aux gains obtenus et l'autre intrinsèque qui fait référence aux plaisirs. En parkour, voie personnel selon David Belle, on bouge pour soi. Donc pas de gain obtenu par la pratique du parkour, bien que cela change avec l'arrivé des compétitions, ce qui est tout à fait normal de voir des compétitions arrivées car chaque personne étant unique, et certains ayant besoin de la compétition pour se motiver cherche manifester leurs désirs.
Donc nous en revenons, qu'à la base, la pratique est motivée par la motivation intrinsèque, qui est la recherche de plaisir. Ce qui nous renvoie à la notion de jeu.
De plus pour continuer dans quelques connaissances culturelles (comme j'ai beaucoup de confitures ;) ) Le sentiment d'accomplissement renvoi au plaisir, les durs séances physiques, celle intenses, ou les sauts qui vous on créait un blocages mentales, vous procure un sentiment de bien être, oui c'est de la bêta-endorphine qui est secrété par votre corps. Beaucoup de sportif de sports extrême en sont accro. On parle alors souvent de bigorexie.

pour mes sources en psychologie, voir Schmidt "apprentissage moteur et performance" ou voir du coté de Carole Sève également.

Le Parkour c'est David Belle qui l'a défini ET qui a fait évoluer sa définition. Ce que les gens ont en dans la majorité compris, et ce que les observateur en pensent, on s'en tape! Ce qui comptent, c'est ceux comme vous et moi, ceux qui s’entraînent et on saisi les vrai valeurs du Parkour... celui que David Belle nous a expliqué.


Une définition est défini par son créateur ou son fondateur, aucun souci dessus. Maintenant sais-tu comment évolue le sport actuellement? Par le sport de haut-niveau, ce sont les sportif de haut-niveau qui régissent l'activité sans le savoir. Pour le constater, il suffit de regarder les anglais et les russes ont régis 99% de la façon de bouger de la plupart des pratiquants.
Quand tu parle d'observateur, tu parle de qui?

Voilà, j'ai pris le temps de répondre avec courtoisie. J'espère que cela sera lu et apprécié à sa juste valeur. ;)

Amicalement,

Melvin ;)

ps: j'ai pas corrigé mes fautes de frappes et d'orthographes - :roll: :roll:
IT
Avatar de l’utilisateur
Melvin_Nantes
Membre FPK
 
Message(s) : 856
Inscription : 21 Août 2009, 20:28

Re: Savoir faire la différence

Messagepar John » 26 Août 2011, 21:28

Franchement, un grand merci :) Un texte à premier vu un peu long, mais très intéressant! Et surtout bien plus courtois que précédemment. Je me répète, ça m'a vraiment fait plaisir de le lire :)

1. Par rapport à l'efficience. Perso, et en tant qu’ingénieur, je suis très d'accord avec toi sur le fait qu'on pourrait tout mesurer [d'ailleurs je compare les passe-murailles en fonction de la phase de vol (=hauteur du mur - (hauteur de hanche+ hauteur bras tendu)) de chacun. Non pas pour dire qui est le meilleur, mais pour s'orienter dans son évolution/développement physique.] Mais, le parkour c'est développé jusqu'alors par l'expérience, et beaucoup te diront qu'ils ne sont pas d'accord (du moins c'est le cas dans mon entourage :/). Je pense qu'une approche scientifique, de la même manière que le Taekwondo a été développé, serait pour le parkour qqch de très bien. Elle éviterai des générations de genoux usés avant l'heure etc... bref, c'est juste à titre d'info, je n'attends pas de réponse ici.

2. à propos de la "méthode d'entrainement". J'adore ce paragraphe, très bonne explication de la remise en contexte! Pour "c'est une méthode quasiment morte", c'est malheureusement vrai, mais je tente de la relancer (voir MetNat sur Youtube et le groupe Hébertisme sur facebook)

3. Norbert Élias... compris

4. Pour la classification. Bon ben tu vois qu'il faut des connaissances psychologies! ;) (prend pas la mouche hein, c'est une p'tite boutade gentille). Sérieux, je comprends maintenant pourquoi ces observateurs classifie le parkour en tant que jeu. Mais de la même manière qu'en 2. notre contexte socio-politique actuelle est "consommer!". Donc ces observateurs ne sont pas complètement objectif. Il faudrait que l'un d'eux se soit entraîné quelques années pour qu'il puisse vraiment comprendre les finalités de notre discipline. Faut-il que le parkour devienne une autre victime de notre société de consommation et promeut une "motivation extrinséque"? Je suis, et tu t'en doute bien, pour que la motivation du parkour reste uniquement intrinsèque! Y a qu'à voir depuis 1970 la montée en puissance de la spécialisation des sports (motivation extrinséque) et ses désastreuses conséquences: déséquilibre (tjrs même pied d'appel par ex), dopage (santé ruinée avant l'age), blessures (mauvais objectif), comparaison faussés (le champion du monde de saut en hauteur à bien plus de mérite, il ne fait que 1,70m, alors que ces concurrents sont dans les 1,90cm), déconnecté de la réalité (la réception d'un saut en hauteur pourrait se faire sur les pieds si l'athlète regrouperait un peu ses jambes pour finir en salto arrière, ou le saut en longueur atterrissage plein talon)... bon j'suis parti un peu en sucette pour le coup. Prend pas la peine de répondre point par point, c'est l'idée qui est importante ;)
Il faut faire de temps en temps des entraînements spécifiques, mais resté générale dans l'ensemble de son entrainement pour être prêt à n'importe quelle situation (fuite, chase ou aide).

5. Évolution du sport. Pas uniquement par le haut-niveau, mais aussi principalement par le média ("le médium est le message"). Pour ton exemple, ça sera YouTube. Mais si un scientifique du sport (genre un Syd ;) ) se ramènerait avec une technique calculé aux poil et qu'une personne entraîné mais inconnue la mettrai en pratique, je suis sûr qu'elle n'aura pas de succès. Au contraire, si c'est un mec connu, il sera bien plus moteur dans sa diffusion!

NB: "Quand tu parle d'observateur, tu parle de qui?" -> des socialistes du sport.

PS: Du coup, il va falloir revoir le vocabulaire de la charte ;)

Amicalement :)
No energy drink, no coffee, no gambling, no alcohol, no smoking, no drugs except parkour!
http://parkourexchange.org http://parkourone.net http://parkour-stuttgart.de
Avatar de l’utilisateur
John
 
Message(s) : 68
Inscription : 22 Octobre 2010, 15:12


Retour vers Une fédération française de parkour ?

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron